Focus Guinée
Bienvenue sur le site focusguinee.info Bonjour ! Nous sommes le => 19/11/2017 et il est => 12 h 12mn sur notre serveur =>Suivez l'Actualités des dernières minutes en Guinée, en Afrique et dans le Monde sur votre site www.focusguinee.info... =>



La ligue Guinéenne des Droits de l'homme était devant la presse, ce mercredi 13 septembre le 14/09/2017 à 04h39

La LIGUIDHO (Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme) a tenu une conférence de presse, ce  mercredi 13 à Conakry sous le thème: ‘’Clôture du projet d’assistance juridique et judiciaire en faveur des femmes et des mineurs vivants en milieu carcéral’’.  

 

Selon le président de la LIGUIDHO, ce projet d’assistance juridique et judiciaire en faveur de 200 femmes et mineurs démunis vivant en milieu carcéral en Guinée est  financé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et concerne les maisons centrales de Conakry et de Kindia.

Me Kpana Emmanuel Bamba : ‘’c’est un projet d’une durée de six (6) mois, de mars au mois d’août 2017, pour l’assistance juridique et judiciaire en faveur de 200 femmes et mineurs vivant en milieu carcéral dans les maisons centrales de Conakry et Kindia en 2017, avec le soutien financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) à travers son projet Gouvernance et Etat de droit (PGED). 

 Ce projet était initialement prévu pour 200 bénéficiaires, mais, à cause du besoin accru d’assistance juridique et judiciaire en faveur des couches démunies en détention, il a pu atteindre les résultats suivants: 215 détenus, dont 69 femmes et 146 mineurs ont bénéficié d’un appui juridique et judiciaire efficace et gratuit’’, précise le président de Liguido avant de revenir  sur le cas des femmes et mineurs ayant recouvré leur liberté. 

 

Selon lui, ‘’24 femmes et 66 mineurs ont pu recouvrer leur liberté; 28 mineurs et 13 femmes ont été jugés et purgent actuellement leur peine ; 53 mineurs et 31 femmes ne sont pas jugés à la clôture du projet. 

 

En définitive, le taux de détention provisoire qui était à 100% concernant les 215 détenus lors du démarrage du projet a été réduit à 39,06 à la fin du projet’’. 

 

Le président de la LIGUIDHO a rassuré que ce projet, qui a concerné pour cette deuxième phase les maisons centrales de Conakry et de Kindia, s’étendra sur toute l’étendue du territoire national du pays dans les jours et les mois à venir.

Louis Diallo pour focusguinee


[Retour]

Partager l'article